À partir de 60 ans, votre capital vue doit faire l’objet de la plus grand attention. Votre vue faiblit, mais ce n’est pas une fatalité ! Des solutions existent pour faire face aux défauts et pathologies de vision qui viennent bousculer vos habitudes.

Les causes des troubles visuels liées à l’âge

Le vieillissement oculaire est un processus naturel qui survient avec la presbytie aux alentours de 45 ans. Celle-ci est due à une perte de souplesse et à un vieillissement du cristallin. La vue baisse, d’année en année, surtout une fois la soixantaine passée.

Les causes de cette baisse sont nombreuses. Le vieillissement naturel et le manque d’oxygénation rendent l’œil plus sensible à la lumière. La cornée et le cristallin subissent de plus en plus d’agressions de la part de molécules instables appelées radicaux libres, entraînant une baisse de la vue.

Le mode de vie peut lui aussi influer sur le vieillissement des yeux. La cigarette par exemple, cause un « stress oxydatif » qui provoque une mauvaise oxygénation et un vieillissement accéléré de la rétine. L’exposition aux UV ou à la lumière bleu violet des écrans et des LED tout au long de la vie est, elle aussi, un facteur de risque.

Les conséquences de ce vieillissement

Parmi les plus courantes, on retrouve le glaucome, la DMLA et la cataracte. Cette dernière rend par exemple la vue plus trouble à cause d’une perte de transparence du cristallin. La DMLA (pour Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge) provoque une perte de la vision centrale. Le glaucome crée quant à lui un rétrécissement du champ de vision pouvant provoquer à terme une cécité totale.

Mais les troubles oculaires peuvent avoir bien d’autres causes à partir de la soixantaine. Les diabètes de type 1 et 2, par exemple, sont susceptibles de causer une rétinopathie. En résultent alors une mauvaise irrigation des yeux et une possible perte de la vue. Pour contenir ces effets, la meilleure des solutions reste la prévention.

Quelles solutions de prévention ?

Une visite chez l’optométriste tous les 12 à 18 mois permet de dépister tout changement et tout risque tout en donnant la possibilité d’accéder à une meilleure prise en charge.

Il est crucial de se protéger au quotidien des UV et de la lumière bleue en adoptant des lunettes dotées de verres adaptés.

Les antioxydants sont aussi un moyen complémentaire de prévention. La zéaxanthine et la lutéine peuvent se révéler un bon moyen de lutter contre le vieillissement des yeux. En effet, ces antioxydants luttent efficacement contre la DMLA et la cataracte en renforçant les défenses naturelles contre la lumière. On en retrouve dans le chou vert, les épinards, les brocolis et le maïs.