On a beau ne pas y penser, mais vers 40-50 ans, la presbytie apparaît. C’est une évolution naturelle de la vue liée à la perte du pouvoir accommodatif. Le cristallin de l’œil, en vieillissant, perd de sa souplesse et entraîne une difficulté à voir de près.

Quels sont les signes ?

  • Une vision qui se trouble durant la lecture
  • Le texte qui est reculé à bout de bras, avec une distance de lecture qui s'éloigne

Pour optimiser votre vue après 40 ans, un contrôle régulier est nécessaire. Votre optométriste pourra dépister ainsi rapidement tout trouble visuel et vous proposer une solution efficace.

Des solutions pour corriger la presbytie

Bien vivre sa presbytie, c’est possible. La première étape consiste en un bilan optique afin de faire contrôler sa vision. Il est nécessaire que la presbytie soit correctement diagnostiquée pour ne pas passer à côté d’éventuels autres troubles ophtalmologiques.

Une fois le diagnostic posé, votre optométriste vous proposera une solution. La presbytie ne peut ni s’éviter ni disparaître, la solution passera par des verres ou des lentilles de contact. Il peut s’agir de verres ou de lentilles progressifs afin de corriger en même temps tout autre défaut visuel présent, comme la myopie, l’hypermétropie ou l’astigmatisme, ou de verres simples si vous ne présentez pas d’autres défauts visuels.

Les verres progressifs sont très souvent proposés, car ils permettent de voir net à toute distance. La gamme Varilux propose des verres progressifs ultra performants, avec des options à choisir avec l’aide de votre optométriste en fonction de vos besoins.